• Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

                                                                                                                                                                                                                                      Veles "The spirit of ancient Europe"

                                                                                                      

     

            Les imposants rochers des Vosges du nord ne sont rien d'autre que des temples Païens. Les peuples vivant dans ces régions,dont les cultes polythéistes de la nature                                                                                  précédèrent l'invasion spirituelle levantine,n'eurent pas besoin de construire des temples de leurs mains: Ils étaient déjà là,bien avant eux, dons des dieux nordiques au milieu                                                                 des forêts elles-mêmes peuplées d'entités diverses. C'est ça que l'on doit ressentir en visitant ces lieux: l'esprit de la vieille Europe.

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vosges du nord-le pays des rochers fantastiques #2

     

     

                                                       

     

    « Cueillette de myrtilles en ArdennesVosges-le massif du Ventron »

  • Commentaires

    1
    picea abies
    Vendredi 22 Août 2014 à 13:10

    Et j'ajouterai même que ces roches devenaient des entités à part entière, des personnifications des forces de la nature ... que les Anciens vénéraient  et craignaient plus que tout autre chose ... Ainsi un rocher devenait un géant et le pin qui pousse dessus sa massue, la mousse sa chevelure  ... Le paganisme ce n'est rien d'autre  qu'observer et apprendre l'humilité ... La nature doit être vénérée et ne pas  servir de terrain de jeu ou d'activités diverses à but sportif.  

    Pour le maintien des activités traditionnelles : champignons, cueillette, exploitation du bois, bivouac, randonnée ( exclu vieux randonneurs gueulards équipés Quechua), pêche et chasse ( exclu chasse commerciale friquée) ...

     

    99% de la population ne sait plus ce qu'est une forêt et ce qu'elle renferme ... la connaissance des européens sur la foret est presque nulle et il n'y a rien de bon à s'en éloigner ... La ville n'apporte rien en cas de catastrophe, beaucoup l'ont oublié à cause du confort du modernisme ...

    2
    Dimanche 24 Août 2014 à 17:22

    Les anciens observaient la nature,les Européens modernes n'y font plus attention.Englués dans la décadence de leur époque.

    En lisant les vieux mythes,on se rends compte à quel point l'homme du passé savait interpréter la nature.Par la suite,certains principes inhabituels dans l'ancienne Europe sont venus pourrir ses habitants...

    • 789 : loi contre le culte des arbres, des pierres et des fontaines.
    • 794 : loi qui oblige de couper les arbres sacrés.

    Ok pour la chasse dans une optique survivaliste,mais comme "loisir",je suis pour sa limitation au maximum,voire son interdiction(genre battues en cas de prolifération et basta).

    Une forêt en octobre sans jackys avec fusils qui deviennent fous en voyant mes chiens(forcément des voleurs de gibier!),ça me plairait assez. 

    3
    picea abies
    Lundi 25 Août 2014 à 11:43

    La chasse : un grand débat ... il est nécessaire de garder un savoir-faire "chasse" ...  maintenant la chasse n'est pas un problème, ce sont les chasseurs le problème ... et leur comportement est souvent excessif  ...  il se croient les maîtres de la foret de septembre à février et sont la plupart du temps irrespectueux envers les autres "utilisateurs" ... après, une population qui prolifère ne peut pas se gérer à coup de grandes battues occasionnelles  mais doit se faire tout au long de l'année, le problème est compliqué . Et il faut bien l'admettre, les chasseurs sont utiles au maintien du territoire qu'ils entretiennent à l'année ... On leur doit la sauvegarde de nombreuses zones humides ...  Mention spéciale a certains chasseurs vosgiens ( Pouxeux, Ventron ...) qui acceptent en toute convivialité de suspendre leur chasse pour vous laisser randonner ... Vu ça nulle part ailleurs ...

    4
    Lundi 25 Août 2014 à 14:01

    L'esprit "chasse",c'est Franco-Français.Très différent de pays comme l'Allemagne par exemple,où les premières limitations de la chasse furent mises en place sous le régime le plus honni de l'histoire.

    Je suis pour la régularisation des espèces,pour l'entretien des territoires et des zones humides,et cela existait aussi et de manière très efficace dans ce pays après la ratification de ces fameuses lois(dont j'ai déjà parlé dans la page "impressions").

    De surcroît,la gestion cynégétique est bien plus efficace et pro de l'autre côté du Rhin.Trois fois moins de chasseurs qu'en France par ailleurs,mais nettement mieux formés.La formation,l'éthique,sont les deux choses qui manquent à la majorité des chasseurs que je connaisse,pour la plupart des viandards,qui passent aussi leur temps à exterminer leurs concurrents de chasse(renards,blaireaux,buses).Quand aux rupins en gros pick-up...

    Le tout est de réfléchir a ce que doit être la chasse.Et ne pas tomber dans l'anti-chasse primaire de type écolo-bobo-végane,individus urbains n'ayant jamais parcouru plus de cent mètres en forêt dans leur existence.Et quand on gratte un peu et qu'on discute de leurs autres idées là héhé,ils ne sont plus vraiment des "verts",mais bel et bien des "rouges".

    5
    picea abies
    Lundi 25 Août 2014 à 14:47

    Tout cela est simplement question d'héritage : le germanique et le nordique ont toujours eu un esprit proche et respectueux de la nature, c'est gravé dans leur sang ... c'est la même chose côté belge ou le permis de chasser  correspond presque a une formation de garde chasse.  ... quand j'ai passé le mien et mon agrément de piégeur on pouvait presque se parler et se souffler les réponses ...  voilà le mal "français" ...

    6
    Vendredi 29 Août 2014 à 08:55

    La polémique sur le loup,de retour ces derniers temps,est aussi un exemple du mal "Français"...demandons à n'importe quel chasseur ce qu'il en pense,je suis sûr de la réponse à 99,9%. C'est un concurrent!il doit donc être exterminé par tous les moyens. Quitte à l'accuser de tous les maux,voire même prévoir des attaques prochaines sur l'homme!

    J'ai exactement les mêmes tocards dans mon coin avec les renards,et leur haine de cet animal tourne à l'obsession. J'incite évidemment tout le monde à saloper au possible les pièges que l'on croise parfois dans les bois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :